Le « Toucher Intelligent » de la Polarité

Le corps va faire mal et la tête sera ailleurs.

Encore en 2016, le toucher reste tabou. L’éducation et l’apprentissage sont du style audiovisuel et très visuel. Avec l’arrivée de l’ère du Verseau, si vous ne commencez pas à conscientiser à quoi sert le toucher, les tablettes électroniques, les ordinateurs et les téléphones intelligents pourront facilement envahir l’espace. Le corps va faire mal et la tête sera ailleurs.

Percevoir avec les mains

L’être humain est doté par sa « Nature » de systèmes sensoriels. Percevoir avec les mains, le corps, la peau tout entière ne fait pas partie d’emblée de la culture. Pourtant, c’est à huit semaines de grossesse que le fœtus, à l’intérieur du ventre de la mère, développe son toucher.

Dans une journée, vous touchez beaucoup de choses et chacun de vos faits et gestes a une résonance à tous les niveaux de votre Être. Tout est enregistré quelque part dans les eaux de votre corps et cela fait dorénavant partie de votre histoire.

Le toucher est à la base un acte d’amour, une marque d’affection, qui n’a pas forcément une connotation sexuelle.  C’est avoir de l’empathie, être à l’écoute des besoins de l’autre. Une mère qui prend son enfant, faire une accolade à quelqu’un sans autre but que celui de lui signifier que vous êtes présents d’âme à âme.

Être présent à l’autre, être conscient

C’est aussi la représentation du « Toucher Intelligent » de la polarité. Être présent à l’autre, être conscient de la technique que vous pratiquez, car vous êtes des massothérapeutes et non des guérisseurs. De plus votre rôle est d’être neutre dans l’accompagnement et la dignité.

L’Homme microcosme au macrocosme.

La polarité est une approche révolutionnaire totalement naturelle. Elle a pour objectif d’informer, par le « Toucher Intelligent », le cerveau qu’il y a une personne au complet en dessous de lui. Le calme, la paix intérieure et le relâchement des muscles proviennent de l’information apportée par les terminaisons nerveuses de votre corps. À l’intérieur, il y a « La Vie » avec ses schémas digitaux qui demandent qu’à être polarisés. Ces circuits atomiques arrivent dès la fécondation et repartent avec le dernier souffle. Le corps humain contient un écosystème invisible rattachant l’Homme microcosme au macrocosme.

Ces lignes de force ont été calculées scientifiquement par le Dr Randolph Stone D.C., D.O. (1890 — 1981), l’investigateur, l’instigateur de la théorie et de la thérapie de la polarité. Elles constituent la géométrie d’un diamant. Ces trajets servent de base dans les séances de polarité et vous en avez plus d’une centaine de cartographies. La polarité est une technique de massage sans huile qui se reçoit sur les vêtements. Elle a été mise en structure autour de la Deuxième Guerre mondiale.

1. Dessin Dr Stone abLe Dr Randolph Stone

Le Dr Stone est né 26 février 1890, à Engelsberg en l’Autriche. Son nom était Rudolf Bautsch qui deviendra plus tard Randolph Stone. Il a passé son enfance aux États-Unis. Il est devenu médecin en 1914, chiropraticien, ostéopathe, acupuncteur et spécialiste en plusieurs thérapies naturelles. C’était un grand chercheur et il était convaincu que l’homme, par sa nature, avait tout en lui pour s’autoguérir. Il était persuadé que la guérison n’était pas seulement la disparition des symptômes. C’est en août 1945 qu’il a trouvé ce qu’il cherchait depuis toujours. Après être resté à lire toute une nuit le livre de lecture de la voie spirituelle, Volume 11, par Lekh Raj Puri. Il avait trouvé l’explication d’où venait l’Homme et comment l’énergie vitale pouvait être utilisée afin d’en tirer profit pour la santé et le cheminement spirituel.

Trois ans plus tard, il publie son premier livre sur la thérapie de la polarité qui s’intitule « L’Énergie ». Un nouveau concept énergétique voyait le jour. De plus, il avait mis au point les techniques craniosacrées, plus d’une trentaine d’années avant qu’elles soient connues au grand jour. Le 9 décembre 1981 Rudolf Bautsch, connu sous le nom du Dr Randolph Stone est décédé paisiblement à l’âge de 91 ans et 10 mois.

Article écrit par Céline A. Gauthier

Auteure, formatrice en polarité et massothérapeute sénior et naturothérapeute.

418 825 4459

celine.gauthier@lerayondevie.com