LA POLARITÉ

Approche de massage holistique[1], sans huile, la polarité a été développée au début des années 1940 aux États-Unis par le Dr Randolph Stone (1890 – 1981). Il était ostéopathe, chiropraticien, acupuncteur des anciens et moderne et un chercheur du mieux-être intégral du corps. Le résultat de ses recherches a fait naître « Le nouveau concept d’énergie de l’art curatif, dont son premier livre, « Energy appendix et Energy – The Vital Polarity in the Healing Art »  traduit par M. Roger Bouchard ont été regroupés et publiés en français aux éditions De Mortagne » sous le titre « L’Énergie ». Dans sa vision avant-gardiste, après la Seconde Guerre mondiale, le Dr Stone plaçait l’être humain au centre de sa propre vie. Il a compris les fondements de la structure virtuelle du corps humain grâce à « l’acupuncture des anciens » qui se présente à partir des champs électromagnétiques des ovales. Il a fait de savants calculs et a réussi, de façon scientifique, à trouver les lignes de force constituant le mouvement du squelette atomique humain soit le microcosme en symbiose avec le macrocosme.

SON BUT 

Trouver une technique qui aurait des résultats concrets et précis qui pourraient être reproduits précisément. Il a basé sa théorie sur les trois principes du mouvement de l’atome, le positif, le négatif et le neutre. De là est sortie l’appellation de « LA POLARITÉ ». Il l’a structuré en cinq volets accessibles à tous.

LE TOUCHER DE LA POLARITÉ

La polarité comporte un « toucher intelligent » qui consiste en un phénomène d’attraction naturel qui se produit librement lorsque le « Polariste » (thérapeute en polarité) touche la personne en conscience et en toute neutralité. Une fois le signal reçu par l’emplacement des « écoutes conscientes », le cerveau avec ses facultés virtuelles intrinsèques part instantanément en repérage et reconstruit la forme géométrique produite par les emplacements des « écoutes conscientes » effectuées par le « Polariste ». Une fois, la figure en place, l’Intelligence du corps envoie un signal quantique et holographique de cette cartographie virtuelle à toutes les cellules du corps. Le mouvement de « La Vie » effectue un aller-retour et harmonise l’énergie vitale du corps pour préserver ou améliorer la santé et le mieux-être.

LE CHEMINEMENT PRIMORDIAL DU « POLARISTE »

C’est d’apprendre à se « neutraliser » avant même de toucher la personne. Avec ses deux mains, il applique un toucher particulier qui porte le nom « d’écoute consciente ». Il utilise un protocole de pôles déjà cartographiés à des endroits précis du corps. Dès le premier toucher, le cerveau reconduit le signal virtuel en suivant les mains du « Polariste ». Le phénomène naturel de polarisation apporté par ces informations s’active de lui-même. Le circuit visé circule plus librement et permet un processus d’autogestion du corps. Généralement, une grande détente ainsi qu’un sentiment de paix intérieure s’installent rapidement et discrètement.

LE DÉROULEMENT D’UNE SÉANCE DE POALRITÉ

Une séance de polarité se reçoit sur les vêtements. Pendant une séance de polarité, le « Polariste », demeure constamment « neutre et détaché » du résultat. Il agit comme un fil cuivre qui relie deux pôles d’un segment contenu dans la charte choisie. Les champs virtuels du corps touchent les différents paliers de l’organisme. Les effets d’une séance de polarité se répercutent au quotidien au niveau physique, mental, émotionnel et spirituel. C’est une technique précise. Il n’y a rien d’aléatoire.

LA POLARITÉ UN PHÉNOMÈNE D’ATTRACTION TOTALEMENT NATUREL

Le phénomène naturel de polarisation est comparable à la page du cahier à colorier qui ne contient que des points et des chiffres. Afin de découvrir l’image, l’enfant doit d’abord réunir tous les points puis, une fois l’énigme reconstituée, le cerveau reconnaît l’image et l’enfant peut poursuivre son jeu de créativité. Dans le corps humain, le cerveau du receveur connaît son histoire et il va suivre les mains du « Polariste » parce que ce dernier est neutre et ne met aucune intension. C’est avec ses facultés innées (présentes à la naissance) que le cerveau reconstruit l’image laissée par les écoutes conscientes du « Polariste ». Cette géométrie est facilement repérable par le cerveau qui la reconduit en trois dimensions à travers les milliards cellules du corps. Chaque organe se compose d’une géométrie nommée communément mandala. L’ensemble de ces facettes géométriques lumineuses, mais invisibles constituent le diamant humain.

[1]           Holistique : théorie avec laquelle l’homme forme un tout avec l’invisible. L’homme microcosme dans le macrocosme