Est-ce que la Polarité se mélange avec d’autres techniques par exemple le Californien?

R1. En massothérapie professionnelle, c’est la qualité de PRÉSENCE qui fait la différence du soin thérapeutique personnel.

Un « Polariste » qui maîtrise bien sa technique et qui en a compris la conscience du toucher qu’il applique va être respectueux pour le receveur en évitant de mélanger toutes sortes de soins pour en faire un traitement miraculeux.

Chaque technique a une philosophie spécifique. Autrement, vous auriez qu’un seul nom. Une séance de Polarité est très différente d’un Shiatsu, d’un Amma, d’un Californien, d’un Suédois, d’un Ésalen, d’un Momentum, etc. C’est la même chose d’un massage à l’autre, ils sont tous distincts les uns des autres. Chaque thérapie, que ce soit une séance en accompagnement thérapeutique sans huile, en énergétique ou un massage à l’huile, chacune d’elle est bien orchestrée avec des buts stratégiques et bien spécifiques. Les entremêler dans une même séance, pour moi, démontre un manque de confiance en ses outils par rapport à l’Intelligence du corps. Chaque technique est complète en soi.

C’est à chacun de découvrir sa passion et avoir un bel estime dans la pratique de son art.